•  

     

    Voici (enfin) la nouvelle mouture de pyFC en version 0.3, avec au menu des nouveautés :

    •  Une "nouvelle" interface graphique (les allergiques à la ligne de commande n'ont plus d'excuses ! :-))
    •  La possibilité de choisir la taille des jeux de clés
    •  Une "surcouche" (optionnelle) de chiffrement en ajoutant un mot de passe (AES 256 bits) si vous le souhaitez en plus du chiffrement avec les jeux de clés
    • Une révision du code permettant un fonctionnement sous Windows qui n'a (presque) rien à envier à celui sous Linux

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    En développant sous Python, (donc en utilisant beaucoup la console), j'ai pu constater à quel point 'cmd' sous Windows, ça pique les yeux !

    Sans vouloir en rajouter une couche sur mes préférences en matière d'OS, il faut avouer que quand on passe ses journées à coder, avoir une console, un éditeur de texte et un environnement de développement un minimum confortable et ergonomique n'est pas du luxe...

    En cherchant un peu, je suis tombé sur cmder : un émulateur de terminal sous Windows incluant bash et git qui est vraiment bien fait !

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Il y a parfois des applications pour lesquelles il serait pratique d'avoir un accès directement dans l'explorateur de fichiers. C'est le cas de pyFC. En effet, plutôt que d'aller ouvrir un terminal et d'y entrer toute une ligne de commande afin de chiffrer ou déchiffrer un fichier ou répertoire particulier, il serait bien plus logique de pouvoir sélectionner à l'aide d'un clic-droit ce fichier ou répertoire, et d'y appliquer le traitement désiré. C'est chose possible en éditant les actions des navigateurs de fichiers comme Nautilus ou Caja sous Linux... Je ne sais pas ce qu'il en est de Dolphin, j'ai arrếté d'utiliser KDE depuis des années (trop lourd pour mes machines!)...

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    J'ai publié assez récemment un article sur une première mouture de mon script pyFC.py (voir ici) dédié au chiffrement des données. J'ai dans cette nouvelle version 0.2 corrigé quelques défauts de jeunesse, notamment le fait que le chiffrement pouvait produire en sortie plusieurs fichiers, ce qui n'est pas forcément facile pour s'y retrouver. De plus, les noms de ces fichiers étaient définis à partir du 'Unix timestamp' relevé au moment du chiffrement, ce qui n'aide pas non plus à savoir ce que contiennent les blocs chiffrés. Dans cette nouvelle version, le fichier final produit n'est plus un ensemble de blocs chiffrés, mais un seul "vrai-faux" fichier pdf qui portera le nom soit du fichier, soit du répertoire que l'on vient de traiter.  

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Lors de la création de ce blog, j'ai rencontré un problème dont la solution (plusieurs existent) - enfin - la solution idéale et facile à mettre en place n'a pas été si facile à dénicher. Dans ce blog, je voulais pouvoir facilement intégrer du code source, si possible avec un beau rendu. Je passerai ici les diverses tentatives infructueuses pour aller directement vous parler de highlight. Ce programme existe sous Linux, Mac et Windows, et est capable après avoir parsé votre code source de créer une page html avec le rendu de votre choix. Ce rendu est obtenu à partir de divers paramètres que vous aurez passé à highlight, comme la police d'écriture, le thème à appliquer, etc...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  •  

     

    Aujourd'hui, nous allons voir un peu comment protéger nos fichiers avec Python3. Le but est de chiffrer (crypter pour les malpolis :-)) n'importe quel fichier ou répertoire de manière à pouvoir l'envoyer sur un cloud ou sur une boite mail sans que le fournisseur de services puisse mettre son nez dedans...

    Oui, je sais Google, “ tes serveurs s'ennuient ” ... Vous pourrez voir ce charmant message si vous videz complètement votre compte Gmail... Comme quoi, ils sont bien occupés à lire vos courriers si vous utilisez leurs services...

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Tampon DNS

    Ce premier article traite d'un script python permettant de mettre à jour mon fichier hosts (sous Linux). J'utilise ce fichier hosts comme 'tampon DNS' afin d'accélérer ma navigation internet, et en même temps pour filtrer un peu certains trackers et autres sites qui se régalent de nos données de navigation. Attention, je ne gère ici que l'IPV4 !

    Avant toute requête DNS, le navigateur va regarder dans ce fichier hosts si l'URL y est présente et utilisera dans ce cas l'adresse IP correspondante. L'expérience montre que l'on gagne énormément en vitesse de navigation par cette méthode, le principal problème étant que certains sites changent régulièrement d'adresse IP...

    Lire la suite...


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires